Une avalanche de nouvelles en effet a eu lieu cette dernière semaine dans notre Home Sweet Home et toutes sont importantes, c'est dire !

La première de toutes : nous avons célébré plus que dignement les 18 printemps de Little Woman et la fête a été particulièrement réussie.. Il faisait beau, pas trop chaud et nous avons pleinement profité du cadre verdoyant et aussi de la tireuse à bière installée sous les sapins...

18 ans Anaïs et Mazarine 017

Quelques 70 invités étaient attendus d'où la mise en place de belles tablées qui se sont révélées joyeusement bruyantes et dissipées, tout le monde se connaissant depuis moult années et ayant grand plaisir à se retrouver.

18 ans Anaïs et Mazarine 013

Pour l'occasion, le camping créé il y a 3 ans pour le mariage de Breitzruz et Breitzic a rouvert mais sous un autre nom... et une dizaine de tentes y ont été installées ! 

18 ans Anaïs et Mazarine 021V

oici la déco concoctée par Little Woman mêlant rouge, blanc et noir sur le thème du cinéma, parce que ce jour-là Nenette junior/Little Woman avait décidé de "faire son cinéma".

18 ans Anaïs 106

Daleb, efficacement secondé par Nenette (maman de Little Woman) nous a cuisiné une paëlla tout simplement sublime... et le spectacle a eu lieu en direct ! Couleurs et fumet alléchant garantis.

18 ans Anaïs 119

Patrice avait préparé un plateau de fromages de Ste Maure spécialement dédié à la reine de la fête pour le plaisir des yeux et du palais...

18 ans Anaïs et Mazarine 024

La "Boulange" et la "petite soeur" de Daleb avaient préparé deux gâteaux dont les invités se sont régalés : l'un au chocolat et aux couleurs des "One direction", groupe dont Little Woman est fan ! Les oursons en chocolat ont fait le bonheur des plus jeunes (mais aussi de quelques grands !!),

18 ans Anaïs et Mazarine 025

L'autre aux fruits avec une décoration à tomber par terre... 18 ans Anaïs et Mazarine 026

Les "One direction" n'étant pas disponibles, Little Woman a eu la surprise de voir débarquer les "2 be frite" en fin de soirée, pour une prestation qui a séduit un public tout bonnement déchaîné,

18 ans Anaïs 188

public qui a ensuite envahi la scêne pour ne la quitter que tard dans la nuit, voire tôt le matin. A noter que Trust avec son titre phare "anti-social" a fait un tabac, certains ont même smurfé sur le béton brut ! 

18 ans Anaïs 226

Le deuxième évènement important de cette avalanche s'est produit mercredi dernier. Figurez-vous qu'alors que je remplissais une machine à laver, des miaulements éperdus venant du grenier m'y ont fait grimper quatre à quatre les marches de l'échelle de meunier, persuadée que j'étais que Gaya était coincée quelque part.

En fait, ça n'était pas Gaya mais un(e) petit(e) chat(te) d'environ 3-4 mois qui s'était réfugié(e) là ; impossible de l'approcher car très peureux(se) mais un bol de lait et quelques croquettes ont été acceptés !  Dans les jours suivants, j'ai même réussi à approcher et caresser la petite bestiole... 18 ans Anaïs et Mazarine 032

Inutile de dire qu'il était impensable qu'elle reparte de la maison alors que nous étions encore sous l'émotion de la disparition du contre-maître Barnabé.

Deux jours plus tard, le vendredi soir - veille de la fête de Little Woman - avait vu revenir à la maison tous nos enfants et c'est une grande tablée bavardant haut et fort qui a pris place dans la salle à manger. Or, à un moment, j'ai cru entendre Miss Breizh pleurer ; Breizhzic et moi nous sommes donc dirigées vers sa chambre mais en fait,  il ne s'agissait pas de pleurs d'enfant mais de miaulements déchirants provenant de la chaufferie. Pensant qu'il s'agissait du petit chat, j'ai ouvert la porte et là S U R P R I S E, que vois-je ? Le 3ème évènement marquant de l'avalanche :  le sieur Barnabé soi-même !

Voui !

Le sieur Barnabé de retour "at home" après plus de 3 semaines de vadrouille ! Très en forme vocalement, toujours aussi rondouillard et visiblement désireux d'entrer dans la maison. Inutile de dire que toute la famille s'est réjouie de le revoir ; par contre, j'appréhendais un peu le face à face Barnabé/chaton et en fait, la petite chatte (il s'avère que c'est une femelle) est acourue pour lui faire des mamours que Barnabé lui a rendu : ils se connaissaient visiblement déjà !!! Par contre, Gaya et la minette ne s'étaient jamais rencontrées et je peux vous dire que Gaya n'est pas du tout heureuse de voir cette intruse sur "ses" terres. 

Devant les marques d'affection que Barnabé et la minette se prodiguent, force est de se poser la question : ce chaton serait-elle la fille cachée de Barnabé ??? Nous n'aurons jamais la réponse mais pour l'heure, je l'ai de suite baptisée !

Elle s'appelera Mazarine ! 

Forcément !