Le 1er juin dernier, Kiki2, Bernardo, Gaston et moi avons pris la route du sud, direction Marseille en passant par la Camargue et le Lubéron mais on ne savait pas encore dans quel ordre ! La priorité le 1er juin était de partir : le temps gris et pluvieux, les cultures qui ne poussent pas ou sont noyées, tout concourrait à donner le cafard à Gaston, donc zou, nous sommes partis chercher le soleil, d'où la destination plein sud ! A 18 h pétantes, kiki2 était chargé, la maison fermée et nous démarrions.

J'vous raconte ? Allez zou, c'est parti !

Après deux heures de route, nous avons fait halte à Argenton Sur Creuse. Petite étape donc mais nous étions "on the road" et c'était l'essentiel. Nous avons passé la nuit sur une aire non aménagée, à priori le champ de foire de la ville, situé près d'une voie ferrée heureusement peu passagère ! Nous étions 4-5 c-cars + un semi-remorque allemand transportant des centaines (des milliers ?) de pigeons  dans des cages, ça roucoulait dur sur le foirail ! Cela nous a intrigué et nous nous sommes interrogés sur la destination des volatiles...

Hormis les vrombissements d'une voiture qui se la jouait rodéo urbain dans la soirée - avant qu'un bruit de ferrailles bruyamment tordues mette un terme à la fête, le conducteur s'étant visiblement planté sur un rocher, sans gravité pour lui mais pas sans conséquence pour la voiture qui est repassée sur la route à vitesse très très réduite ! - la nuit a été calme.

Nous avons cependant été réveillés brutalement à 7 h du matin par des coups violents, suivis du bruissement de centaines d'ailes et j'ai réveillé Gaston au cri de "ils lâchent les pigeons, ils lâchent les pigeons", nous nous sommes rués à l'avant du camping-car pour effectivement découvrir le conducteur frappant sur les parois du camion pour que les derniers pigeons s'envolent. 

C'était un camion comme celui ci-dessous mais avec une remorque en plus... (source de cette image ici)

camion-lacheur 

Je peux vous dire que voir ces centaines (milliers ?) de pigeons voyageurs s'envoler ensemble est un spectacle impressionnant. Nous les avons suivi des yeux pendant un moment alors qu'ils tournoyaient en nuages compacts pour se repérer avant de finalement partir plein nord ! Par contre, dans la précipitation, je n'ai pas pensé à faire des photos... pis j'étais pas complètement réveillée non plus !

C'est par le boulanger, venu proposer ses croissants tous chauds sortis du four aux camping-caristes - gros succès pour les viennoiseries ! -, que nous avons appris que cet endroit est fréquemment utilisé pour des lâchers de pigeons voyageurs, jusqu'à 10 000 individus à la fois parfois et ce par des colombophiles de toute l'Europe.

A 9 h, nous reprenions la route plein sud, ayant enfin décidé de commencer nos vacances par la Camargue. Petit point carte avec l'aide de notre mascotte, Bernardo

Bernardo et la carte

qui nous fait remarquer que nous passons tout près de St Cirq La Popie et que franchement ce serait bête de ne pas aller vérifier que c'est si joli qu'on le dit... zou, c'est décidé, nous faisons le détour et sur la route, gros coup de coeur pour ces poteries ; petit arrêt, découverte de l'atelier de terre et des magnifiques réalisations de cet artisan. 

Atelier_de_terre

Nous repartons et quelques kilomètres plus tard, 

St Cirq La Popie Bernardo

 

2___St_Cirq_la_popie

J'ai adoré ce portail "toile d'araignée"...

 IMGP6417

Nous passerons la nuit au bord du Lot en bas du village avec pour paysage 

IMGP6435

plutôt sympa non ? Et ce qui l'était aussi c'était l'assiette périgourdine concoctée par le chef Gaston... parce que dans Kiki2 c'est lui qui cuisine !

IMGP6396 IMGP6397

 Le lendemain, nous poursuivons notre descente vers le sud et piquons droit vers Millau où nous étions passés il y a quelques années mais sans avoir pu voir le viaduc pris dans le brouillard. Ce dimanche 2 juin, grand beau soleil et au détour d'un virage, à plus de 20 kms de Millau, les haubans apparaissent.

IMGP6444

Cet ouvrage est décidément impressionnant de gigantisme et la prouesse technique de sa réalisation est d'autant plus remarquable. La flèche pointe vers un semi-remorque... on croirait voir un jouet !

camion Millau

IMGP6462

Nous passerons la nuit à Palavas les Flots, sur un camping, l'aire réservée aux camping-cars de cette ville étant purement et simplement un parking bitumé en plein carrefour très passager ! Le camping est certes plus onéreux mais nous étions au calme et la vue était royale : la mer était à 30 m du camion... du coup le lendemain matin, baignade pour nous deux. Un peu - très - fraîche l'eau mais très agréable et surtout très vivifiant !

Ce sera tout pour ce soir ; au prochain épisode, il y aura une péniche, des chevaux, des moustiques !