Nous nous étions quittés à Palavas Les Flots où Gaston et moi avons pris notre 1er (et dernier aussi d'ailleurs mais nous le savions pas) bain de mer, très très vivifiant...

Voici en gros notre parcours pour cette "Part 2" :

carte Aigues mortes - Port St Louis

Tonifiés à souhait, nous voilà repartis sur la route des vacances note_025 j'oublie tout Notes en couleurs plus rien à faire du tout Notes en couleurs j'm'envoie en Notes en couleurs etc etc... Merci encore à Elegance, auteur de cette chanson qui me poursuit à chaque fois que je monte dans Kiki2.

Bref le 4 juin, nous étions on the road again, plutôt très belle la route d'ailleurs,

IMGP6468 

direction Aigues-Mortes où à peine arrivés, nous avons pris nos vélos pour nous rendre à l'embarquadère où nous avons embarqué sur une péniche pour une belle promenade sur les canaux avec visite d'une manade.

P_niche_Aigues_Mortes  

A noter que Gaston est non seulement cuisinier pendant nos déplacements mais qu'il fait aussi le ménage mdr se tient la tête et rigolant

ménage

5 juin : Matinée tranquille sur place le lendemain avec patch pour moi où je m'adonne à l'hexogonemania, ma folie du moment et dont je vous reparlerai sûrement bientôt...

IMGP6567

et pêche pour Gaston !

P_che_carpe

En milieu d'après-midi, nous voilà repartis toujours plus au sud, découvrant la Camargue dont les paysages changent, les vignes cèdent la place aux rizières et Gaston se pose moult questions sur cette culture si différente des céréales qu'il produit.

Vignes_et_rizi_res

Tout le long de la route des panneaux invitent à découvrir la région à cheval et Gaston est tenté, si tenté qu'il se décide à sauter le pas et  me contraint gentiment mais fermement à le suivre... gloups ! Je ne fais pas la fière car nous ne sommes jamais montés à cheval ni l'un ni l'autre et je ne suis pas du tout emballée... mais j'y vais ! Je ne le sais pas encore mais je vais adorer, je vais évidemment pousser un ou deux piaillements de fille par moment mais je vais adorer.

__cheval

Le hasard fait que notre guide est aussi agriculteur et qu'il connait la culture du riz ; Gaston aura donc toutes les réponses aux questions qu'il se posait et ils papoteront boutique tout au long de la promenade, comparant les similitudes et différences de leur métier. Notre guide nous explique la Camargue, nous fait découvrir la flore et la faune de la région, identifie les oiseaux qui s'envolent devant nous. Seul bémol : les moustiques... alors que nous longeons gentiment l'étang de Vaccarès au pas des chevaux, nous devenons des cibles de choix et ils s'alimentent goulûment à nos épaules, bras, jambes, chevilles et même visage ! Ils sont terribles les moustiques de Camargue !!!

Retour au Kiki2 et nous reprenons la route pour Martigues mais décidons auparavant puisque nous sommes à côté d'aller jeter un oeil aux marais salants de Camargue donc cap sur Salin de Giraud où nous découvrons qu'ils n'ont rien mais alors rien à voir du tout avec les marais salants guérandais... Là c'est la demesure de la production industrielle et foin de paludiers, ce sont les pelleteuses qui oeuvrent ! NOus repartons direction Martigues mais nous voilà descendus bien bas sur la route et il nous faut, pour traverser le Rhône, remonter jusqu'à Arles ce qui représente un kilométrage non négligeable. C'est alors que nous découvrons l'existence du bac de Barcarin

bac barcarin

où pour la modique somme de 5 €, Kiki2 traverse le Rhône en moins de 10 minutes ! Génial ! C'est donc sur l'autre rive, à Port Saint Louis du Rhône que nous passerons la nuit, au bord du "canal de navigation du Rhône au port de Fos Sur Mer" et au petit matin, c'est cette vue que nous aurons au réveil...

IMGP6559

La suite au prochain numéro... il y aura du mouton râté, des chevaux en pleine ville, de la calanque comme s'il en pleuvait, du chien méchant et des touristes pas du tout chaussés pour la rando !