Oui, ça y est enfin !

compteur d'hexagones

Lundi 14 septembre 2015 à 22 h 11 très précisément, j'ai terminé l'assemblage du top de mon patchwork "mosaïque marocaine", soit 4882 hexagones cousus.

toute-contente toute-contente toute-contente toute-contente toute-contente toute-contente

Voui, enfin !!

C'est donc très exactement deux ans, cinq mois et vintg-huit jours après en avoir dessiné la maquette le 20 mars 2013 que j'ai assemblé le dernier hexagone de cet ouvrage !! 

Grand grand moment d'auto-satisfaction, je dois l'avouer.

Il faut dire que ce projet me tenait fort à coeur mais, dans mon inconscience prettytesque légendaire, je n'avais mesuré ni l'ampleur du travail à fournir ni le temps nécessaire à sa réalisation.

Il faut dire que je n'y travaillais pas tous les jours loin de là sauf ces dernières semaines où, comme les chevaux qui accelèrent le train en sentant l'écurie approcher, j'ai largement accéléré le mouvement des aiguilles.

Voici donc le top de ce patchwork terminé.

DSC_0239

Une petite rétrospective de ce travail titanesque ?

Ok, c'est parti !

A l'origine de ce projet, il y a cette fontaine située sur l'esplanade de la Grande Mosquée "Hassan II" de Casablanca pour laquelle j'ai eu un énorme coup de coeur,

Maroc Casablanca route Moulay Bousselham 024

Bien sûr, le top réalisé n'est pas 100 % ressemblant à la mosaïque d'origine 

DSC_0239Maroc Casablanca route Moulay Bousselham 024

et en voici l'explication en images : la mosaïque d'origine est constituée de pièces géométriques certes mais non-hexagonales

Mosaïque 0

d'où la nécessité de modifier quelque peu le dessin pour l'adapter aux hexagones, forme avec laquelle je désirais travailler pour parvenir à la maquette du projet.

  DSC_0245bis

Ensuite j'ai choisi de confectionner tous les hexagones nécessaires à cet ouvrage pour n'avoir ensuite "qu'à" les assembler. J'ai passé un certain nombre d'heures (!!) à découper les gabarits en papier

IMGP0056

puis à couper les bandes de tissu et à les recouper "en forme". 

hexa nus

Sont venues ensuite les étapes de superposition des gabarits sur les pièces de tissu

Hexa gabarits

et d'épinglage de l'ensemble obtenu

Août vacances divers 218

pour obtenir enfin mes hexagones prêts à être assemblés.

IMGP0695

Tout ceci m'a tenu bien occupée d'avril à juillet...

30 juillet 2013 : enfin le "vrai" travail commence et voici la rosace centrale lors de l'assemblage des premiers hexagones... 

2013-07-30 17

Samedi 12 septembre 2015 : ma dernière boîte d'hexagones est vide ! Je viens d'assembler les deux dernierssmiley super contentMe croirez-vous si je vous dis que voir cette boîte vide me fait une drôle d'impression ?

DSC_0230

Voilà, mon top est quasi-terminé ; il ne me reste plus qu'à assembler les trois derniers morceaux de cet énorme puzzle.

DSC_0229

Lundi 14 septembre à midi, l'exaltation est à son comble ! Plus qu'un morceau à assembler et le top est monté.

DSC_0231

Encore quelques heures de travail et j'aurais fini. Ce lundi-là, j'ai travaillé plus de 9 heures d'affilée à mon patch, tellement j'étais pressée de le voir assemblé...

Il me reste maintenant à retirer les gabarits de papier de l'intérieur des hexagones puis à coudre une bordure tout autour du top et enfin à confectionner le sandwich que je quilterai très très légèrement... dédain Autant dire de la gnognotte par rapport à tout ce qui a déjà été réalisé !

DSC_0241

Finalement, du fait de la modification que j'ai apportée à la maquette initiale, il me reste des hexagones de couleur, pas beaucoup mais il en reste. J'ai déjà des idées pour les utiliser.

DSC_0246

J'avais annoncé 5700 hexagones à assembler pour finalement arriver à ce chiffre de 4882 ; ceci s'explique de par la modification de la maquette initiale mais aussi du fait que j'avais prévu une bordure de trois rangées d'hexagones blancs ... bordure ramenée à deux rangées au final ce qui me paraît bien suffisant.

Ce qui est le plus surprenant non seulement pour moi mais surtout pour mes amies du club Patch-Activ' de Buxeuil c'est qu'à aucun moment je ne me suis lassée ce travail quelque peu répétitif. Cela dit, je vous rappelle que je n'ai que trois neurones comme les poissons rouges d'où une très nette propension à oublier rapidement ce que j'ai vu six secondes avant, ceci expliquant peut-être cela mdr se tient la tête et rigolant