Pretty fait ses gabarits sur du carton assez épais mais n’allez pas acheter du carton spécialement pour l’occasion. Récupérez tout simplement les emballages alimentaires de céréales des enfants ou autres riz, haricots, pâtes et Cie. Vous pouvez, si vous le désirez, acheter du rhodoïd pour y découper vos gabarits mais franchement, le papier carton des emballages fait le même office et avec l’argent économisé, vous pouvez acheter du tissu J

Voici les gabarits du bloc du mois de septembre du BOM de Delphine :

 gabarits_le_on_2

Pour mieux comprendre, voici le gabarit en situation :

 

IMG_1445

Pretty utilise un crayon à papier type 3 B (plutôt gras) qui marque bien mais sans tacher. En s’appuyant sur le gabarit, elle marque le tour extérieur puis le tour intérieur de celui-ci pour obtenir ça :

 

 IMG_1444

Pretty n'aime pas gaspiller le tissu comme beaucoup de patcheuses, aussi n'hésite t-elle pas à placer tête-bêche ses gabarits pour ne pas "perdre" et du coup, comme ci-dessous, la ligne séparant les deux triangles devient la ligne de coupe ; les deux lignes de part et d'autres de celle-ci sont les lignes de couture.

gabarits_3_le_on_2

Comme les ciseaux l'indiquent, le trait supérieur est celui de coupe, le trait qui restera ensuite est celui de couture. Attention à couper sur la bonne ligne ! Vous ferez forcément l'erreur à un moment ou à un autre ; mais vous ne la ferez qu'une fois ! Ensuite, l'expérience aidant, vous ferez doublement attention. On sent le vécu, hein ?

 gabarits_2_le_on_2

Marquez correctement vos gabarits :

Pretty vous conseille de marquer vos gabarits d'un signe de reconnaissance (un n° ou une lettre repère) ainsi que du nom de l’ouvrage concerné. S'il s'agit d'un BOM (bloc du mois), vous rajouterez le mois concerné.

Conserver ses gabarits n’est pas inutile ; certains pourront vous servir dans un autre ouvrage né de votre imagination ou vous aurez peut-être un jour envie de refaire ce bloc ; autant vous éviter de perdre du temps à refaire les gabarits…

Veillez à les glisser ensuite dans des pochettes parfaitement étiquetées du nom de l’ouvrage réalisé pour éviter là encore de perdre un temps fou pour les retrouver.