Pourtant, tout avait bien commencé !

Ce week-end, l'camion a emporté Gaston et Pretty camping car vers la côte bretonne, du côté de Piriac où ils vont assez régulièrement ; z'aiment beaucoup ce petit coin !

Z'ont eu de la chance car grand beau temps du jeudi au dimanche, un vrai bonheur... balades à vélo, bronzette sur la plage, lectures à gogo, resto avec des copains, que du bon quoi. Le dimanche matin, la Pretty s'est bien sentie un peu chafouine, une sciatique la taquinait méchamment mais elle a traité tout ça avec le mépris le plus absolu et puis... dans l'après-midi, après un arrêt nantais pour faire une bise à la petite famille Breizh, au fur et à mesure que la touraine se rapprochait, elle était de moins en moins bien pour finalement être malade pour de bon à l'arrivée. Un virus quelconque sûrement mais qui l'a clouée au lit à 20 hier soir (rarissime) jusqu'à près de 11 h ce matin avec un joli train de fièvre ; rassurez-vous, l'a pô dormi tout ce temps... mais l'est restée au chaud quoi ! D'autant que la chaudière s'est arrêtée hier soir faute de fuel dans la cuve, c'est balot hein ! 

Donc ce matin, elle s'est recouchée avec les deux ordinateurs portables, ses cd de logiciels et tout un bataclan de feuilles et documents divers ; Gaïa y a mis une jolie pagaille avant de trouver sa place pour se coucher à côté d'elle. D'ailleurs voici notre Miss Gaïa chats 003  chats 006 L'a changé n'est-ce pas ?

Pourquoi tout ce déménagement informatique ? Parce que figurez-vous que sur le vieil ordi, il y avait Windows Vista qui est une vraie crotte comme beaucoup le savent ! Pretty avait donc rusé en installant la sauvegarde du nouvel ordi sur l'ancien et comme ça,  ni vu ni connu, elle avait windows 7 au lieu de la dit des insanités - censured - de vista ! Sauf que... après un certain temps d'utilisation (environ 1 mois...), la photo de Miss Breizh qui illustre son écran a laissé la place à un bête écran noir étonné - ouf, c'était pô l'écran bleu de la mort !!! - mais quand même, ça l'a intriguée se gratte le menton jusqu'à ce qu'elle voit l'inscription en bas de l'écran "il est possible que vous utilisiez une copie piratée d'un logiciel".... confus mince, démasquée ! Mais bon c'était pas un piratage puisque c'était la sauvegarde de l'autre ordi d'abord ! Et pis comment qu' "ils" arrivent à le voir.... Big Brother or not Big Brother... ça fait peur quelque part !peur se ronge les ongles

Bref, la Pretty est un animal qui n'aime pas être dans l'illégalité, ça lui donnerait bien comme des boutons ; alors elle a acheté une version officielle de Windows 7 en téléchargement + CD de sauvegarde (on ne sait jamais). Et zou que je te télécharge tout ça et zou que ça marche pô agacé tapotte ; deux des téléchargements refusaient de s'ouvir. Pas grave, comme le CD devait arriver quelques jours après, elle a mis tout ça en attente.

Les CD sont arrivés (une version en 32 bits et une autre en 64 bits) et jeudi dernier, juste avant de partir en we, 1ère tentative d'installation de windows 7 après avoir fait une copie de tous ses documents puisque cette installation allait écraser tout le contenu de l'ordi y compris les nombreux logiciels qu'il faudra tous réinstaller ! 

Et ça charge, et ça charge et ça demande le code d'activation que Pretty avait consciencieusement noté sur un papier après avoir relu quatre fois la série de caractères pour être sûre... car ce code avait été reçu par email et ne figurait nulle par ailleurs. La Pretty toute fierotte entre son code d'activation ! Et l'ordinater lui dit que "ce code n'est pas valide"....

mdr se tient la tête et rigolant bécasse qu'elle est, elle s'est sûrement trompée malgré qu'elle ait relu deux fois ! Zou, on y retourne ! Et qu'elle entre les 25 caractères du code en  vérifiant à chaque frappe ! Et zou qu'on valide et zou que ce dit injures d'ordi  réitère : "ce code n'est pas valide"... 

Comme nous sommes Jeudi et que Gaston veut partir en we, Pretty ferme la porte en douceur jesors-porte sur son atelier et oublie tout - enfin presque - pour quelques jours !

Ce matin, donc, la voilà couchée, cernée par ses ordis et elle retourne à l'assaut ! Re-installation de windows 64 bits et zou code d'activation et zou l'ordi qui bloque parce que "ce code n'est p...." la ferme sur bavard ! Pretty s'énerve un brin et retourne sur le site de Microsoft-store où elle a acheté son logiciel "certifié d'origine" et là, elle découvre que sur son compte dans cette boutique son achat ne figure pas ! choqué Mais comment va-t-elle faire pour vérifier si elle ne s'est pas trompée en recopiant cette  dit des insanités - censured - de clé ????!!!!!

Comme la bête est tenace, elle finit par trouver (mais faut chercher hein... l'est pas facilement accessible ce muet sparadrap numéro) un n° de téléphone même que c'est le 09 70 01 90 90 où là, une charmante dame lui fait bien tout expliquer, puis tout répeter, puis tout répeter encore une fois,  lui fait épeler la fameuse clé d'activation, la lui fait ré-épeler une deuxième fois avant de lui dire "je ne peux rien faire pour vous, il faut appeler au 0825 827 829, vous tapez 5 sur l'invite vocale et là, on vous donnera une autre clé d'activation mais avant cela, essayez d'installer votre logiciel en version 32 bits et non 64, ça pourrait être ça qui bloque"

Pretty magnanime reprend l'installation de windows, en 32 bits, retape son code d'activitation quand l'ordi le lui demande et zou, l'ordi confirme "ce code n'est pas valide"... en colère fumée naseaux

Légèrement démoralisée, elle fait le n° indiqué, tombe sur une autre charmante dame au fort accent de l'est qui lui fait tout expliquer, puis tout répeter, puis tout répeter encore une fois, lui demande d'épeler la fameuse clé d'activation, la lui fait ré-épeler une deuxième puis troisième fois avant de lui dire que :

- "non, je ne peux rien faire pour vous ; il faut passer par l'équipe de support technique ; je vous donne le n°, c'est le 09 70 0..."

- et là Pretty la coupe et lui dit "01 90 90 ? ".... 

- "voui, exactement !"

- je les ai appelés, on m'a demandé de joindre un autre n° puis la personne que j'ai eue à ce poste-là m'a demandé de vous appeler vous..."

-"ah ben oui mais non. C'est le service de support technique qui peut vous aider, pas moi"

Entre temps, il était midi, retour de Gaston et donc, smiley qui passe à table pause déjeuner. Ce qui a permis aux neurones de Pretty de refroidir un tantinet. Inutile de dire que ça n'était pas du luxe...

13 h 50 : Elle rembauche et dégaine son téléphone au téléphone pour composer le 09 70 01 90 90 où elle a de nouveau une charmante dame qui fait tout préciser, tout répeter, tout répeter encore, lui fait épeler la fameuse clé d'activation, une fois, deux fois et  lui annonce qu'elle ne peut lui venir en aide et qu'il lui faut appeler un autre n°,"Il faut composer le 00 800 27 2..."

et là Pretty - d'un calme olympien - termine "27 27 05 05, je sais oui... ce sont eux qui m'ont demandé de vous appeler ce matin ! C'est un jeu entre vous ??? C'est pour savoir combien de temps on reste stoïque avant de perdre les pédales ??? C'est ça ???"

- "heu mais non Madame, je vous assure que je ne peux rien pour vous et qu'il n'y a qu'eux qui peuvent vous aider...".

- "Si vous le dites ! Bien, je vais les rappeler mais juste avant, expliquez-moi comment on doit procéder pour se faire rembourser l'achat d'un logiciel de plus de 100 euros qui ne fonctionne pas parce que la clé d'activitation n'est à priori pas valide ?"

- "mais je ne peux pas vous le dire Madame, ce sont justement eux qui pourront vous aider et éventuellement vous indiquer la marche à suivre..."

- "OK, je vais les appeler à nouveau ; pendant qu'on cause-là, j'aimerais savoir où vous êtes basée ? Dans un pays de l'Est ?"

- "oui Madame, en Roumanie".

- "Je me disais bien que votre accent était de l'Est, félicitations vous parlez un excellent français. Pouvez-vous me donner votre nom au cas où je sois à nouveau priée de vous rappeler ?"

Et Pretty, munie du nom de la charmante dame, a rappelé le 00 800 27 27 05 05 où une autre non moins charmante dame lui a demandé en colère fumée naseaux à nouveau de raconter son histoire, puis de la lui répeter, puis a vérifié la véracité de l'achat du logiciel, puis a demandé de lui épeler la fameuse clé d'activation, de la lui ré-épeler une deuxième fois, de patienter le temps de faire des vérifications puis.... lui a signalé une erreur dans ce code d'activation ! Dans l'un des blocs de code, c'était "un G "comme Georges" et non le chiffre 6 qu'il fallait lire ; c'est juste une petite erreur de frappe Madame, tout devrait fonctionner normalement maintenant !!

haha-rire on a faillit s'énerver dites donc !!! Et c'était une banale faute de frappe... de la personne qui avait saisi le code d'activation sur l'email adressé à Pretty !!! C'est balot hein !!! Quelle bonne blague ! Depuis 9 h ce matin jusqu'à presque 16 h, Pretty s'acharnait à chercher l'erreur qu'ELLE avait fait alors que c'était une "bête faute de frappe" !!!

L'a failli se griller un neurone dans l'histoire, la Pretty, fièvreuse comme elle l'était en plus, un coup à se faire une méningite ! 

Mais victoire, victoire, windows 7 est installé et fonctionne. Il ne reste plus qu'à remettre en fonction les quelques logiciels que Pretty utilise quotidiennement ou presque...  trois fois rien, une poignée d'heures... une grande demi-journée à tout casser ! Ca tombe bien, elle est retraitée ! L'a que ça à faire mdr se tient la tête et rigolant